De la conception à la fabrication des pompes à eau

Chaque année, la société Bugatti Autoricambi conçoit et réalise au moins une trentaine de nouvelles références de pompes à eau destinées au marché des pièces de rechange des automobiles et des véhicules industriels légers.

Une fois sélectionnées les marques de voiture mise sur le marché par les principaux constructeurs automobiles asiatiques et européens, nous choisissons, principalement en fonction des volumes et des ventes attendues, les modèles à développer puis nous passons à la phase de conception assistée par ordinateur des moules et des composants.

Donc, par le biais d’un simulateur de moulage par injection sous pression, qui optimise au maximum les moules ainsi que les processus et limite les erreurs de fabrication, nous réalisons des essais ad hoc et c’est uniquement si le résultat est convainquant que nous passons à la phase industrielle, à la réalisation des moules et, par conséquent, à la mise en production des pièces.

Le cycle de production suivant est organisé par le bureau d’analyse qui gère la planification de nouvelles productions ainsi que le réapprovisionnement des produits existants qui restent en magasin pour être livrés « just in time ».

C’est en fonction des délais fixés par le bureau d’analyse que les nouveaux moules, réalisés par des sous-traitants sur la base des spécifications fournies par Bugatti, parviennent à l’entreprise pour être dans un premier temps contrôlés puis intégrés dans la production.

Il est créé, pour chaque nouveau produit, un échantillonnage de pré-production de plusieurs dizaines de pièces qui sont contrôlées une par une visuellement et par des instruments par des opérateurs afin de vérifier que toutes les dimensions correspondent au projet.

Si tous les contrôles aboutissent à un résultat positif, le processus de production sera véritablement lancé : au sein de la fonderie Sol.id où l’aluminium est fondu pour la production et est injecté dans les moules afin d’obtenir la pièce brute, c’est-à-dire le corps des pompes à eau qui est ensuite usiné mécaniquement pour être enfin contrôlé de façon aléatoire (à bord de la machine, les opérateurs n’effectuent qu’un contrôle général, tandis que le bureau qualité effectue un contrôle très précis avec les équipements nécessaires) et envoyé à l’atelier d’assemblage. Après l’assemblage, qui prévoit l’utilisation de pièces produites en interne et des composants provenant de sous-traitants, les pompes sont ensachées et envoyées au centre de stockage principal.

Pour toute nouvelle commande traitée, les pompes sont retirées du magasin pour être emballées manuellement avec le manuel d’instructions et préparées pour l’expédition. L’exécution de la commande se déroule dans un délai maximum de trois semaines.